En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Upton Sinclair

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier américain (Baltimore, Maryland, 1878 – Bound Brook, New Jersey, 1968).

Romancier, pamphlétaire, agitateur social, il écrit près de quatre-vingts romans et d'innombrables essais et tracts, tous consacrés à la défense du socialisme et de la démocratie, contre les grands trusts capitalistes. Son roman la Jungle (1906) est une dénonciation à la manière de Zola des conditions de travail dans les abattoirs de Chicago et de la vanité des rêves nourris par les immigrés. la Métropole (1908), les Hommes d'argent (1908), le Mariage de Sylvia (1914), le Roi Charbon (1917), Pétrole ! (1927) dressent un réquisitoire contre la société new-yorkaise, les banquiers, les conditions sanitaires des États-Unis, l'industrie des mines et les pétroliers. Le cycle de « Lanny Budd », composé de 1939 à 1949, embrasse en onze romans l'histoire du monde de 1914 à 1940. Les essais autobiographiques (notamment l'Autobiographie d'Upton Sinclair, 1962) confirment la vocation à la contestation, inséparable de la reconnaissance de la vitalité américaine.