Identifiez-vous ou Créez un compte

António José da Silva

dit O Judeu, « le Juif »

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain portugais (Rio de Janeiro 1705 – Lisbonne 1739).

Nouveau chrétien, comme l'indique son surnom, il incarne une tentative de renouveau du théâtre de marionnettes, et surtout d'un comique populaire à portée sociale et politique qui lui valut d'être brûlé par l'Inquisition (Vie du grand Don Quichotte et du gros Sancho Pança, 1733 ; Guerres du Romarin et de la Marjolaine, 1737). Ses intrigues ingénieuses et burlesques n'épargnèrent pas Jean V et ses maîtresses.