En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jóhann Sigurjonsson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique islandais (Laxamyri 1880 – Copenhague 1919).

Il puisa son inspiration aussi bien dans les vieilles sagas que dans le folklore local pour écrire, en danois et en islandais, de sombres drames romantiques : Galdra-Loftur (1915) propose une version islandaise de la légende de Faust, le Menteur (1917) rappelle la Saga de Njáll le Brûlé, et Eyvindur-des-Monts (1911) est la violente histoire des amours interdites d'une riche paysanne et d'un proscrit.