En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Steinnun Sigurdardottir

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres islandaise (Reykjavik 1950).

Poétesse et traductrice, c'est le Voleur de vie (1998), objet d'une adaptation cinématograhique par Yves Angelo, qui a donné à l'écrivain sa reconnaissance internationale. Un professeur de lycée relate, à travers monologues, lettres et poèmes, cent jours d'un amour intense et perdu. La Place du cœur, récompensé en 1996 par le Grand prix de la littérature islandaise, raconte l'aventure d'une femme qui décide d'écarter sa fille des dangers de la capitale et tente de renouer avec elle au sein d'une nature aride.