En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Enzo Siciliano

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et critique italien (Rome 1934 – id. 2006).

Curieux de toute la vie culturelle italienne, il est l'auteur d'essais (Puccini, 1976 ; Vie de Pasolini, 1978), de pièces de théâtre (Tempête, 1968 ; la Mère telle qu'elle est, 1968 ; Vie et Mort de Cola di Rienzo, 1973) et de romans proches d'Henry James et de Thomas Mann (Rosa ou le Mensonge des fleurs, 1973 ; Ia Nuit marâtre, 1975 ; la Princesse et l'Antiquaire, 1980 ; Diamante, 1984).