En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Azem Shkreli

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain kosovar d'expression albanaise (Pejë 1938 – Prishtinë 1997).

Dès 1952, il publie des vers pour enfants. Collaborateur de la revue la Vie nouvelle, il est à la fois un poète (les Gouttes d'eau, 1960 ; Je connais un mot de pierre, 1969 ; Larmes de montagne, 1974 ; les Anges des rues, 1963 ; De la Bible du silence, 1977 ; Poésies, 1977 ; le Baptême de la parole, 1981 ; la Tombe du coucou, 1983 ; le Chant du hibou, 1986 ; la Nuit des perroquets, 1990 ; Oiseaux et pierres, 1997 ; Dieu n'est pas Albanais, 1997) et un prosateur (la Caravane blanche, 1961 ; les Yeux d'Ève, 1965).