En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

David Shimoni

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète israélien (Bobruisk, Russie, 1886 – Tel-Aviv 1956).

Encouragé par Bialik, il fait ses débuts littéraires en publiant, en 1902, le poème Entre chien et loup. Un premier séjour en terre d'Israël en 1909 – prélude à son installation définitive en Palestine en 1921 – lui inspire les recueils Désert (1911) et Tempête et Silence (1912). Véritable chantre des pionniers de la deuxième Aliya, il a célébré dans ses « idylles » les joies et les peines des bâtisseurs du nouveau pays. En secret réunit divers poèmes, essais et œuvres en prose. Il a aussi publié des traductions de Tolstoï, Lermontov, Pouchkine et Heine.