En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Otsubo Noboru, dit Shiina Rinzo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain japonais (Hyogo 1911 – 1973).

Dès l'âge de 18 ans, il se prend d'enthousiasme pour le mouvement ouvrier et adhère au parti communiste. Il est arrêté pour ses activités politiques et emprisonné. À sa sortie de prison, il découvre Dostoïevski, Kierkegaard et Nietzsche. Il publie, après la guerre, ses premières œuvres, dont le Banquet nocturne (1947) où il s'interroge sur le sens de l'existence. Converti au christianisme en 1951 après une crise de désespoir, il s'intéresse aux rapports existant entre le protestantisme et la culture japonaise. Rencontre (1952), œuvre largement autobiographique ; Une belle femme (1955).