En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Fukuda Sadaichi, dit Shiba Ryotaro

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain japonais (Osaka 1923 – 1996).

Il fait des études de langues, notamment de mongol, à l'université des langues étrangères d'Osaka, et entame une carrière journalistique dans plusieurs journaux. Ses premières œuvres lui valent la célébrité : le Magicien de Perse (1956) ; le Château de la chouette (prix Naoki, 1959). Ses romans historiques sont très appréciés du public japonais : Ryoma va (1962), sur Sakamoto Ryoma ; Provinces conquises (1963-1966), Sekigahara (1964-1966) ; le Nuage à l'aplomb de la colline (sur le poète Masaoka Shiki, 1968-1972) ; Tel l'oiseau en son vol (sur Saigo Takamori, 7 vol. 1975-1976) ; Par les grandes routes (récits de voyages, 1971) ; Paysages autour de Kukai (1975) ; la Forme de ce pays (essai, 1990-1992).