En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

George Bernard Shaw

George Bernard Shaw
George Bernard Shaw

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain irlandais (Dublin 1856 – Ayot Saint Lawrence, Hertfordshire, 1950).

Issu de la gentry protestante d'Irlande, pratiquement autodidacte, journaliste, il rêve de révolution, rédige le manifeste de la « Fabian Society » (1884) et prêche l'évangile de l'intelligence satisfaite. L'Impossibilité de l'anarchisme (1891), le Fabianisme et l'Empire (1900) et le Guide de la femme intelligente en présence du socialisme et du capitalisme (1928) dévoilent, sous les complexités économiques et politiques, les jeux du bon sens. Ses premiers romans tournent le dos au romantisme « juvénile » ; Shaw se fait une réputation d'humoriste mondain. Ses pièces « plaisantes » (le Héros et le Soldat, 1894 ; Candida, 1897 ; On ne peut jamais dire, 1899), comme ses pièces « déplaisantes » (L'argent n'a pas d'odeur, 1892 ; l'Homme aimé des femmes, 1898 ; la Profession de Mrs. Warren, 1902), ses pièces « pour puritains » (le Disciple du diable, 1897 ; la Conversion du capitaine Brassbound, 1900 ; César et Cléopâtre, 1901) reposent sur la même recette : la démonstration de l'hypocrisie prélude à la révolte contre la révolte, ramenant aux satisfactions de la « lucidité ». Paradoxes et épigrammes émaillent cette marche vers l'ordre retrouvé. L'aspiration croissante à la surhumanité et l'éloge de l'« élan vital » inspirent l'Autre Île de John Bull (1904), l'Homme et le Surhomme (1905), Major Barbara (1905), le Dilemme du docteur (1906), Androclès et le Lion (1912), En remontant à Mathusalem (1922), Sainte Jeanne (1923). Pygmalion (créé en 1913, publié en 1916) est sans doute son œuvre la plus célèbre, qui reprend le mythe en le modernisant : un jeune et riche phonéticien transforme une jolie bouquetière à l'accent faubourien en l'initiant aux règles du beau langage. Devenue élégante et recherchée, Eliza, amoureuse de son Pygmalion, comprend qu'elle n'est pour lui qu'une expérience réussie. Cette réflexion sur le langage comme moyen de la pensée et de la conquête sociale a été popularisée par la comédie musicale My Fair Lady (1964). Bernard Shaw a reçu en 1925 le prix Nobel de littérature et a continué d'écrire jusqu'à sa quatre-vingt-dixième année.

 

 

LES PRINCIPALES ŒUVRES DE GEORGE BERNARD SHAW
Romans
1879-1883Immaturity(édité en 1930).
An Unsocial Socialist (Un socialiste peu sociable), publié en 1884.
Cashel Byron's Profession (la Profession de Cashel Byron), publié en 1885-1886.
The Irrational Knot (le Lien irrationnel), publié en1885-1887.
Love among the Artists (l'Amour chez les artistes), publié en 1887-1888.

Critiques et essais

1885Critique littéraire pour The Pall Mall Gazette.
1886-1887Critique d'art pour The World.
1888-1890Critique musicale pour The Star (réunie en 1937 sous le titre de London Music in 1888-89 as heard by Corno di Bassetto).
1889Fabian Essays in Socialism (Essais fabiens), édités par G. B. Shaw.
1890-1894Critique de musique pour The World (réunie en 1932 sous le titre de Music in London, 1890-1894, 3 volumes).
1891The Quintessence of Ibsenism (la Quintessence de l'ibsénisme).
1895The Sanity of Art.
1895-1898Critique dramatique pour The Saturday Review (réunie en 1900 sous le titre de Our Theatres in the Nineties).
1896An Essay on going to Church, dans The Savoy.
1898The Perfect Wagnerite (le Parfait Wagnérien).
1900Fabianism and the Empire (le Fabianisme et l'Empire).
1904The Common Sense of Municipal Trading.
1914Common Sense about the War, dans The New Statesman.
1928The Intelligent Woman's Guide to Capitalism and Socialism (Guide de la femme intelligente en présence du capitalisme et du socialisme).
1931What I really wrote about the War.
1932The Adventures of a Black Girl in Her Search for God (les Aventures d'une jeune négresse à la recherche de Dieu)[nouvelle].
1944Everybody's Political What's What ? (Manuel politique pour tous).
1949Sixteen Self Sketches (Mon portrait en 16 esquisses) [autobiographie].

Pièces

Plays Pleasant and Unpleasant (1898) [Pièces plaisantes et déplaisantes].
1885-1892Widowers' Houses (L'argent n'a pas d'odeur) [1re &edition, 1892].
1893The Philanderer (l'Homme aimé des femmes).
1893-1894Mrs Warren's Profession (la Profession de Mrs Warren), créée en 1902.
1894Arms and the Man (le Héros et le soldat).
1894-1895Candida.
1895The Man of Destiny (l'Homme du destin), créée en 1897.
1895-1896You never can tell (On ne sait jamais), créée en 1900.
Three Plays for Puritans (1901) [Trois pièces pour puritains].
1896-1897The Devil's Disciple (le Disciple du diable).
1898-1899Caesar and Cleopatra (César et Cléopâtre), créée en 1906.
1899Captain Brassbound's Conversion (la Conversion du capitaine Brassbound), créée en 1906.

Autres pièces

1901-1902The Admirable Bashville ; or Constancy Unrewarded, créée en 1905(éditée en 1909).
1901-1903Man and Superman (l'Homme et le surhomme), créée en 1905.
1904John Bull's Other Island (l'Autre Île de John Bull) [éditée en 1909].
How He lied to Her Husband (Comment il mentit au mari)[éditée en 1909].
1905Major Barbara(éditée en 1909).
Passion, Poison and Petrifaction or the Fatal Gazogene.
1906The Doctor's Dilemma (le Dilemme du docteur) [éditée en 1911].
1907The Interlude at the Playhouse.
1908Getting Married (Mariage) [éditée en 1911].
1909The Shewing-Up of Blanco Posnet (le Vrai Blanco Posnet)[éditée en 1911].
Press Cuttings.
The Fascinating Foundling (éditée en 1926).
The Glimpse of Reality, créée en 1927 (éditée en 1926).
1909-1910Misalliance (Mésalliance)[éditée en 1914].
1910The Dark Lady of the Sonnets (la Dame brune des sonnets) [éditée en 1914].
1911Fanny's First Play (éditée en 1914).
1912Androcles and the Lion (Androclès et le Lion), créée en 1913(éditée en 1916), Overruled (éditée en 1916).
1912-1913Pygmalion, créée en 1914 (éditée en 1916).
1913Great Catherine (la Grande Catherine) [éditée en 1919].
The Music-Cure, créée en 1914.
1913-1919Heartbreak House (la Maison des cœurs brisés), créée en 1920.
1915O'Flaherty, V. C. (le Soldat O'Flaherty), créée en 1917 (éditée en 1919).
1916The Inca of Perusalem (l'Inca de Perusalem), créée en 1917(éditée en 1919).
Augustus does His Bit, créée en 1917 (éditée en 1919).
1917Annajanska, the Wild Grand Duchess, créée en 1918 (éditée en 1919sous le titre d'Annajanska, the Bolshevik Empress).
1918-1920Back to Methuselah (En remontant à Mathusalem) [éditée en 1921], créée en 1922.
1922Jitta's Atonement (adaptation), créée en 1923.
1923Saint Joan (Sainte Jeanne) [éditée en 1924].
1929The Apple Cart (la Charrette de pommes) [éditée en 1930].
1931Too True to be Good, créée en 1932 (éditée en 1934).
1933Village Wooing, créée en 1934 (éditée en 1934).
On the Rocks (éditée en 1934).
1934The Simpleton of the Unexpected Isles (le Naïf des îles imprévues), créée en 1935 (éditée en 1936).
The Six of Calais (éditée en 1936).
1935The Millionairess (la Milliardaire), créée en 1936(éditée en 1936).
1937Cymbeline Refinished (éditée en 1946).
1938Geneva (Genève)[éditée en 1939].
1939In Good King Charles's Golden Days (Aux jours heureux du bon roi Charles).
1946-1948Buoyant Billions, créée en 1949 (éditée en 1949).
1949Shakes Versus Shav (éditée en 1950).
1949-1950Far-fetched Fables.
1950Why She would not (publication posthume)