En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Shalom Joseph Shapira, dit Shin Shalom

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et écrivain israélien (Parczew, Pologne, 1904 – 1990).

Immigré en Palestine en 1922, il s'installa à Jérusalem, puis vécut à Rosh-Pinah en Galilée de 1928 à 1930 avant de se fixer à Haïfa. Issu d'une grande famille hassidique, il a été marqué par la culture kabbalistique dont les traces sont évidentes dans sa poésie (Face à face, 1941 ; Sefer Hai Ro'i, 1963), qui traite tout particulièrement de la rédemption du Juif moderne tant sur le plan personnel que national, et dans ses romans (Journal de Galilée, 1932 ; La bougie ne s'éteignit pas, 1952).