En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Leïla Sebbar

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain française d'origine algérienne (Aflou 1941).

Après des essais remarqués sur le statut de la femme (On tue les petites filles, 1978 ; le Pédophile et la maman, 1980), elle s'est vite imposée comme une indispensable porte-parole des femmes de l'immigration (Fatima ou les Algériennes au square, 1981), puis des jeunes de cette même immigration, dans de nombreux romans (Shérazade : 17 ans, brune, frisée, les yeux verts, 1982 ; le Chinois vert d'Afrique, 1984 ; les Carnets de Shérazade, 1985 ; J.H. cherche âme sœur, 1987 ; le Fou de Shérazade, 1991 ; le Silence des rives, 1993) et nouvelles (la Jeune Fille au balcon, 1996 ; le Baiser, 1997 ; Soldats, 1999). Leïla Sebbar collabore également à France-Culture et à diverses revues littéraires.