En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gabriel Scott

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain norvégien (Leith, Écosse, 1874 – Tromøya, près d'Arendal, 1958).

Il s'imposa avec le diptyque romanesque historique l'Ordalie (1915) et la Vie d'Enok Ruben (1917), tableaux de la vie populaire. Chantre de la nature et des coutumes paysannes (l'Épreuve par le fer rouge, 1915), de la vie saine et primitive (la Source ou la Lettre au pêcheur Mara, 1918), défenseur des déshérités ou des maltraités (les Sans-Défense, 1938), il donne la synthèse mystique de cette réalité dans le Saint (1936).