En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Manuel Scorza

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain péruvien (Lima 1928 – Mejorada del Campo, prov. de Madrid, 1983).

Poète (les Imprécations, 1955), il entreprit une fresque romanesque de type indigéniste, où il dénonce l'exploitation des péons de la communauté de Rancas par une grande compagnie étrangère soutenue implicitement par le gouvernement : Roulements de tambours pour Rancas (1970), Garabombo l'Invisible (1972), le Cavalier insomniaque (1977), le Chant d'Agapito Roblès (1977), le Tombeau de l'éclair (1978). Son dernier roman, la Danse immobile, a paru en 1983.