En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Armand Schwerner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète américain (Anvers, Belgique, 1927 – Staten Island, New York, 1999).

Américain depuis 1936, Schwerner est surtout connu pour son long poème Tablettes I-XXVI rédigé entre 1968 et 1989, mais il est aussi l'auteur de sonnets (Sonnets Bacchae 1-7, 1974-1977). Il y met en scène des voix impossibles à identifier, archaïques, toujours préoccupées de prendre la mesure du monde, de surmonter la confusion mentale par l'extase et l'incantation. Satiriques, les poèmes des Tablettes sont présentés comme des inscriptions islandaises retrouvées, transcrites et traduites, éminemment fragmentaires et prétextes à une critique du pseudo-scientisme littéraire. Mais de manière magistrale, le poème avant-gardiste de Schwerner transcende l'intention ironique première pour montrer d'autres possibilités pour la poésie.