En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

André Schwarz-Bart

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français d'origine polonaise (Metz 1928-Pointe-à-Pitre, Guadeloupe, 2006).

Résistant à partir de 1943, il se met à écrire en 1948 après avoir repris des études. Hanté par les camps nazis – il y a perdu ses parents et deux de ses frères –, il évoque dans le Dernier des justes (1959) des siècles de persécution et d'humiliation des Juifs, avant d'entreprendre, avec son épouse Simone, d'origine guadeloupéenne, la quête d'une autre identité incertaine : Un plat de porc aux bananes vertes (1967) dénonce la persécution des Noirs ; la Mulâtresse Solitude (1972), première partie d'un cycle allant de 1760 à nos jours, évoque, à travers le personnage de Solitude, le destin tragique d'une esclave noire, jusqu'à la revendication de sa négritude.