En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Olive Schreiner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres sud-africaine d'origine allemande et d'expression anglaise (Witterbergen, Basutoland, 1855 – Le Cap 1920).

Idéaliste et féministe ardente, nourrie des lectures de Spencer et d'Emerson, elle expose avec vigueur ses vues peu conventionnelles sur le mariage et la religion (Histoire d'une ferme sud-africaine, 1883, publié sous le pseudonyme de Ralph Iron), critique le matérialisme de Cecil Rhodes et de ses partisans, plaide pour le pacifisme, la justice sociale, et revendique l'égalité des sexes (la Femme et le travail, 1911). Manifestant une prédilection pour les rêves, les visions et les allégories (Rêves, 1891 ; Contes, rêves et allégories, 1923), elle est également l'auteur de romans semi-autobiographiques : Undine (1928).