En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Reinhold Schneider

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Baden-Baden 1903 – Fribourg 1958).

Son œuvre considérable comprend des drames, des sonnets, des récits (entre autres le célèbre Las Casas devant Charles Quint, 1938) et de très nombreux essais, biographies et études historiques ou littéraires (Philippe II, 1931 ; les Hohenzollern, 1933 ; Corneille, 1939 ; Kleist, 1946 ; Kierkegaard, 1956). La religion et l'histoire sont ses principales sources d'inspiration. Résolument attaché aux valeurs de l'Occident chrétien, le catholique Reinhold Schneider fut un des représentants les plus authentiques de « l'émigration intérieure » et de la résistance au national-socialisme.