En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johann Gottfried Schnabel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Sandersdorf, près de Halle, 1692 – Stolberg v. 1750).

Chirurgien militaire du prince Eugène puis à la cour du comte de Stolberg, il a écrit deux romans, Destins extraordinaires de quelques voyageurs (1731-1743) et le Chevalier perdu dans le jardin d'amour (1738), dont le premier, plus connu sous le titre de l'Île de Felsenburg, est la meilleure des imitations allemandes du Robinson de Defoe. Le thème de l'île déserte s'y combine avec l'utopie politique, la vingtaine d'Européens naufragés formant une communauté patriarcale dans laquelle, conformément au piétisme naissant, l'altruisme est la valeur dominante.