En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jens August Schade

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain danois (Skive, prov. de Viborg, 1903 – Copenhague 1982).

Amoraliste égocentrique dans son premier recueil, le Violon vivant (1926), sa sentimentalité s'exprime dans le Livre du cœur (1930) et sa nature de bohème « moitié clown, moitié mystique » culmine dans le Visage de la terre (1932). Son œuvre en prose mêle rêve et réalité, et comprend l'étrange récit Des êtres se rencontrent et une douce musique s'élève dans leurs cœurs (1944), doctrine de l'amour universel.