En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ahmad Lufti al-Sayyid

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain égyptien (Barqayn 1872 – Le Caire 1963).

Proche de 'Abduh, de Afghânî et de Zaghlûl, il mena une carrière de juriste (1894), puis de journaliste et d'homme politique, fondant al Jarîda, organe du parti de l'Umma, qu'il dirigea de 1907 à 1914. Recteur de l'université du Caire, ministre de l'Éducation (1928), sénateur (1941) et président de l'Académie arabe du Caire de 1942 jusqu'à sa mort, il a laissé des œuvres diverses (Méditations sur la philosophie, la littérature, la politique et la sociologie ; Morceaux choisis ; Histoire de ma vie).