En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sayf al-Tidjan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Roman de chevalerie arabe, composé vers les xive-xve s.

L'ouvrage, anonyme, appartient à une littérature moyenne qui engloble, entre autres, les Mille et Une Nuits. Divisé en six séquences, il raconte la naissance, les quatres séries de conquêtes et de mariages du héros, puis, en appendice, les amours du fils du héros et le mariage de ce dernier. Sa structure est des plus simples, exemplaire même quant à la façon d'élaborer ce type de récit. En outre, il n'y est fait appel à aucun élément du merveilleux: les adversaires les plus terribles de Sayf sont quelques jeunes femmes sachant fort bien manier l'épée, les combats durent des jours et, à une exception près, finissent par un grand mariage.