En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

saint Sava

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Métropolite serbe (1171 – Tarnovo 1235).

Il est le plus jeune fils de Nemanja, fondateur de la dynastie médiévale serbe. Sava était d'abord moine au mont Athos. Il obtient du patriarche de Nicée la reconnaissance de l'autonomie de l'Église serbe (1219), dont il devient le premier archevêque. Sa biographie de son père (Vie de saint Siméon) est la première d'un genre qui domine l'histoire littéraire médiévale serbe. Serviteur de la politique de sa dynastie, il a donné une forte impulsion à la culture serbe, dont il est le saint patron.