En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yaqub Sarruf

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain libanais (al-Hadath 1852 – Le Caire 1927).

Après des études au collège protestant syrien de Beyrouth, il fonda en 1876 et dirigea avec son compatriote Fâris Nimr (1856-1951) une revue de vulgarisation scientifique, al-Muqtataf qui eut une influence considérable sur la génération du début du siècle. Cette revue culturelle, qu'il transféra au Caire lorsqu'il vint se fixer en Égypte en 1885 et qu'il dirigea jusqu'à sa mort, resta durant trois quarts de siècle la plus importante du monde arabe. Outre des traductions très libres d'œuvres de Walter Scott, il y publia en feuilleton trois romans de mœurs et de critique sociale (Fille d'Égypte, 1905 ; l'Émir du Liban, 1907 ; Fille du Fayoum, 1908).