En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ken Saro Wiwa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier nigérian de langue anglaise (1941 – 1995).

Éditeur et militant des droits de l'homme, il est l'auteur d'un roman sur la guerre civile nigériane, Sozaboy (1985), un voyage au bout de la nuit de la guerre du Biafra à laquelle il avait participé. Après la guerre, il occupe un poste politique important, puis fait fortune dans les affaires. Devant la timidité des éditeurs surpris par la langue originale, mélange de pidgin et de poésie fantaisiste, de son roman, il édite lui-même ses livres. Il gagne la liberté d'écrire grâce à ses talents d'homme d'affaires dont il nourrit ses récits picaresques et feuilletons télévisés, notamment le très populaire Basi et compagnie (1987). Il fut une personnalité majeure de la vie littéraire du Nigéria, pays dont il comprenait intimement la rouerie, les ressources et les richesses. Il a été pendu le 10 novembre 1995 après un procès inique que lui valut son action en faveur des peuples indigènes du delta du Niger, qu'il estimait spoliés des bénéfices de l'exploitation pétrolière. Un roman inédit a été publié après sa mort, Lemona (1996).