En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Santo Kyoden

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain japonais (Edo 1761 – id. 1816).

Fils d'un prêteur sur gages, il est l'auteur de sharebon (livres plaisants) et de kibyoshi (livres à « couverture jaune »), où il met à profit sa connaissance de Yoshiwara, le quartier réservé d'Edo. Sévèrement condamné (1790) au moment des réformes dites « de l'ère Kansei », il se cantonna dès lors dans le domaine moralisateur du gokan (livre relié) et du yomihon (livre de lecture), et eut Bakin pour disciple.