En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

António Martinho do Rosário, dit Bernardo Santareno

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique portugais (Santarém 1924 – Lisbonne 1980).

Il s'inspire du langage et des croyances populaires pour exprimer les souffrances et les obsessions (le Crime d'Aldeia Velha, 1959 ; Annonciation, 1962), puis dénonce en mode brechtien la répression idéologique (le Juif, 1966), dénonciation qui atteindra son paroxysme avec les Marginaux et la Révolution (1979), ensemble de pièces où ressortent les ambiguïtés de la révolution sociale.