En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Carl Sandburg

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète américain (Galesburg, Illinois, 1878 – Flat Rock, Caroline du Nord, 1967).

Né de parents scandinaves, il a, dès sa jeunesse, l'expérience des classes populaires. Il s'impose avec Chicago Poems (1916), recueil de vers libres dont le rythme entend restituer la perception d'un espace artificiel à la fois menaçant et exaltant, celui de la ville moderne. Cornhuskers (1918), Fumée et Acier (1920), Oui, le peuple (1936), confirment cette recherche d'une voix populaire, réaliste et inspirée de socialisme. Aux Poèmes complets (1951) et à le Miel et le sel (1963) s'ajoutent, en prose, une biographie de Lincoln, des romans et une autobiographie (Jeunes Étrangers à jamais, 1950).