En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Philippe Salabreuil

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (Neuilly-sur-Seine 1940 – Paris 1970).

Usant du vers classique comme d'une prose tendue et rythmée, puisant ses modèles chez Du Perron et Supervielle, il témoigne d'une inspiration visionnaire et mystique qui évoque souvent la sensibilité préromantique allemande. Trois recueils l'imposent : la Liberté des feuilles (1964), remarqué par G. Lambrichs et J. Paulhan, Juste Retour d'abîme (1966) et l'Inespéré (1969).