En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Antoine de Saint-Just

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Homme politique et écrivain français (Decize, Nivernais, 1767 – Paris 1794).

Au début de la Révolution, il composa un traité, l'Esprit de la Révolution et de la Constitution de France (1791), et une pièce de théâtre, Arlequin-Diogène. Conventionnel, ami de Robespierre, représentant en mission, membre du Comité de Salut public, il confondit son existence avec la Révolution en marche. Parallèlement à ses rapports politiques, il rédigea une utopie de type spartiate, publiée de façon incomplète par Nodier en 1800, puis en 1831 (Fragments sur les Institutions républicaines). Au même titre que son action politique, l'œuvre littéraire et philosophique de Saint-Just a contribué à la fascination que l'homme, dans sa jeunesse et sa rigueur, a exercée sur la postérité.