En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mellin de Saint-Gelais

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (Angoulême 1491 – Paris 1558).

Aumônier, puis bibliothécaire du roi Henri II et type accompli du poète de cour, il tenta vainement en 1550 de supplanter Ronsard dans la faveur royale, mais finit par s'amender de ses attaques contre ce dernier. Ses Œuvres poétiques (1574), constituées essentiellement de pièces de circonstance d'inspiration légère (épigrammes, madrigaux, étrennes), dénotent un émule de Marot qui fut, à l'instar de son maître, l'un des premiers poètes à introduire en France le genre du sonnet. On lui doit également une traduction française de la Sophonisbe de Trissino, représentée à Blois en 1554.