En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rührstück

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Genre dramatique allemand issu de la « comédie larmoyante » et qui cherche à émouvoir le spectateur en représentant des actions touchantes – le terme vient de rühren (« émouvoir ») – et des personnages vertueux en butte à des difficultés, mais récompensés par un dénouement heureux. Reflet des convictions morales de la bourgeoisie éclairée, ce genre a connu une première vogue vers 1750-1770, en particulier grâce à Ch. F. Weisse (1726-1804). Lessing en a également fixé certains thèmes dans Minna von Barnhelm et Nathan le Sage. Les pièces d'Iffland, de Kotzebue et de Ch. Birch-Pfeiffer (1800-1868) témoignent de la faveur que ce genre a conservée au xixe s.