En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Viktor Rydberg

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suédois (Jönköping 1828 – Djursholm 1895).

Il composa des romans historiques où l'occulte tient une place importante (le Corsaire de la Baltique, 1857, Singoalla, 1857). Le Dernier Athénien (1859) est une tentative pour ressusciter l'idéal hellénique de la liberté contre le dogmatisme, l'intolérance du christianisme. Théoricien d'une vision du monde idéaliste, il imita Goethe dans des Poèmes (1882) qui éblouissent par leur maîtrise formelle. Son œuvre essentielle, l'Armurier (1892), stigmatise le matérialisme rationaliste.