En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Juan Rulfo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain mexicain (Sayula, Jalisco, 1917 – Mexico 1986).

Les quinze nouvelles de son recueil intitulé le Llano en flammes (1953) décrivent le monde paysan de son État natal, Jalisco, devenu lieu mythique dans Pedro Páramo (1955), court et prodigieux roman dans lequel est mise au jour l'essence profonde du Mexique rural à travers l'évocation poétique d'un pays en proie à ses démons et les déambulations d'un jeune homme cherchant son père dans un « village de boue séchée parmi les braises », seulement traversé par des fantômes. Ce livre, le seul roman de son auteur, le consacra comme l'un des meilleurs prosateurs mexicains. On lui doit aussi des scénarios de films dont quelques-uns ont été réunis sous le titre le Coq d'or (1980).