En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

André Roussin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique français (Marseille 1911 – Paris 1987).

Fondateur de la compagnie du Rideau gris, il débute comme dramaturge avec Am-stram-gram (1943). La Petite Hutte (1947) l'impose comme maître du théâtre de boulevard : sentimentalité, drôlerie, satire légère sont les ingrédients d'une recette éprouvée (les Œufs de l'autruche, 1948 ; Nina, 1949 ; la Mamma, 1957 ; Un amour qui ne finit pas, 1963 ; la Locomotive, 1966 ; la Claque, 1972 ; La vie est trop courte, 1981). Cible du « nouveau théâtre », il a défendu sa conception de la scène dans Lettre sur le théâtre d'aujourd'hui (1965) et évoqué sa carrière dans le Rideau rouge (1982), Rideau gris et Habit vert (1983).