En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Edmond Rostand

Edmond Rostand
Edmond Rostand

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et auteur dramatique français (Marseille 1868 – Paris 1918).

Ce provençal suit la trajectoire classique des jeunes auteurs. Il écrit une pièce en collaboration, un recueil de poésies (les Musardises, 1890) avant les Romanesques (1894), la Samaritaine (1897) et surtout Cyrano de Bergerac (1897) : drôle, rapide, brillante, cette pièce flamboyante jouée par Coquelin remporte un succès considérable dans une ambiance à la fois romantique et cocardière, entre la défaite de 1870 et l'humiliation de Fachoda. Avec cette comédie en 5 actes et en vers, Rostand fait de l'écrivain libertin du xviie siècle un bretteur picaresque. Réécriture de la comédie héroïque de cape et d'épée, de la tragédie en 5 actes, du drame romantique et du mélodrame populaire, ce « bricolage dramaturgique » joue ouvertement du pastiche et du clin d'œil. En 1900, la pièce l'Aiglon met en scène le duc de Reichstadt, joué par Sarah Bernhardt. La dernière grande œuvre dramatique, Chantecler (1910), surprend par ses personnages d'animaux, basse-cour où se laisse voir une image de la société.