En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gabriele Rossetti

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain italien (Vasto 1783 – Londres 1854).

Auteur de mélodrames, il s'essaya à la poésie patriotique et sacrée (Odes citadines, 1820 ; Dieu et l'homme, 1833 ; le Prophète dans la solitude, 1846 ; la Harpe évangélique, 1852), mais dut s'exiler en Angleterre en raison de ses opinions libérales. Ses essais sur la Divine Comédie, qui est perçue comme le « manifeste » d'une société secrète anti-papale, sont animés d'esprit maçonnique.