En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lalla Romano

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres italienne (Demonte, Cuneo, 1909 – Rome 2001).

Elle est l'auteur de romans d'un lyrisme intime (Maria, 1953 ; l'Homme qui parlait tout seul,1961 ; la Pénombre, 1964 ; Ces petits mots entre nous, 1969 ; une Jeunesse inventée,1979; Tout au bout de la mer, 1987 ; J'ai rêvé de l'hôpital, 1995) et de poèmes où domine l'observation profonde de l'écoulement du temps, de la nature et de l'âme (Jeanne est le temps, 1974).