En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ceccardi Roccatagliata

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète italien (Ortonovo, La Spezia, 1871 – Gênes 1919).

Ouvert à diverses influences, de Carducci à D'Annunzio, des parnassiens aux symbolistes français, ce « poète maudit » manifeste un profond, quoique décadent, sens du mythe des paysages : le Livre des fragments (1895) ; le Passant (1904) ; Apua mater (1905) ; Sonnets et poèmes (1910) ; Syllabes et ombres (1925).