En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Adolf Friedrich Vieth von Golssenau, dit Ludwig Renn

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Dresde 1889 – Berlin 1979).

Le conflit mondial le pousse à rompre avec le milieu de la noblesse saxonne (le Crépuscule de la noblesse, 1944) : en 1928, il entre au KPD et publie un roman, Guerre, chronique incisive des malheurs des tranchées vécus par un soldat, poursuivie dans Après-guerre (1930), où il montre comment les troubles révolutionnaires ont modifié sa conscience politique. Il émigre en 1933, combat dans les Brigades internationales en Espagne (la Guerre d'Espagne, 1955) et s'installe en 1947 en Allemagne de l'Est. Il écrit ensuite des ouvrages pour la jeunesse (Nobi le Nègre, 1955).