En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lucien Rebatet

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Moras-en-Valloire, 1903 – id. 1972).

Journaliste à l'Action française et à Je suis partout, il se rapproche continûment du fascisme et rompra avec Maurras pour rejoindre Doriot et le Cri du peuple. Dans les Décombres (1942), livre énorme et torrentiel qui sera un best-seller, il raconte la débâcle de l'armée française et la fin de la République, qui l'enchante ; il termine en proposant ses mains pour les premiers chantiers de la nouvelle Europe. Condamné à mort, gracié, il reste en prison jusqu'en 1952. Mémoires d'un fasciste (1976) provoquent encore une vive polémique. Il a aussi écrit Une histoire de la musique (1969).