En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Daniel Rampalle

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique français (Sisteron 1603 ? – v. 1660).

Avocat, traducteur de Marino (l'Europe ravie, 1641) et de Montalvan (les Nouvelles de Montalvan, 1644), brocardé par Guez de Balzac et Boileau (Art poétique, IV, 35), il connut cependant le succès avec une tragi-comédie (la Belinde, 1630) qui fut longtemps au répertoire de l'Hôtel de Bourgogne. On lui doit aussi une tragédie (Dorothée ou la Victorieuse Martyre de l'amour, 1658) et des idylles (l'Hermaphrodite, 1639 ; la Nymphe Salmacis, 1639 ; le Départ funeste, 1642).