En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

José Duarte Ramalho Ortigao

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain portugais (Porto 1836 – Lisbonne 1915).

Après des débuts de feuilletoniste et de chroniqueur à Porto puis à Lisbonne, il rédigea, en collaboration avec son ami Eça de Queiroz, un roman (le Mystère de la route de Sintra) qui parut en feuilletons dans le Diário de Notícias, en 1870. L'année suivante, toujours avec Eça de Queiroz, puis seul à partir de 1872, il fit paraître une série de feuilletons intitulée les Piques, qui, par l'intérêt porté à l'ethnographie, au folklore, et par la satire politique et sociale, constituent une large vision critique du Portugal de l'époque. Il a également laissé des récits de voyage et des contes (Contes roses, 1870) qui révèlent un réalisme ironique.