En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marie Pujmanová

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière tchèque (Prague 1893 – id. 1958).

Ses récits évoluent d'un impressionnisme fin (Contes du square, 1920 ; le Pressentiment, 1942) à une inspiration historique et collective (Des hommes à la croisée des chemins, 1937 ; le Jeu avec le feu, 1948 ; la Vie contre la mort, 1952). Elle écrivit également des poèmes (Poèmes maternels, 1940 ; Joie et Tristesse, 1944 ; Prague, 1954).