En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pseudo-Turpin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Cette traduction en français, au début du xiiie siècle, d'une chronique latine du xiie, se réclame frauduleusement de l'autorité de l'archevêque Turpin, héros inventé de la Chanson de Roland, et combine traditions historiques et légendaires mises au service du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Cette chronique qui a connu une énorme diffusion est aussi l'un des tout premiers textes en français à associer écriture en vers et mensonge, et à lier choix de la prose et exigence de vérité – une vérité ici bien discutable.