En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marcel Prévost

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier français (Paris 1862 – Vianne 1941).

Ses romans psychologiques au style allusif et ses recueils de Lettres de femmes (1892-1987) se flattent de pénétrer l'âme féminine. Les Demi-Vierges (1894), peinture de mœurs moralisatrice et complaisante, le rend célèbre. Peu féministe, il aborde ce sujet avec les Vierges fortes (1900). Académicien (1909), il juge sévèrement l'après-guerre (les Don Juanes, 1922) et finit dans un certain sentimentalisme (la Mort des ormeaux, 1939).