En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Christian Prigent

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (Saint-Brieuc 1945).

Ses essais (la Langue et ses monstres, 1989 ; Ceux qui merdRent, 1991 ; Une erreur de la nature, 1996) s'interrogent sur le sens de l'écriture aujourd'hui et la puissance d'élucidation des écrivains dits illisibles. Ses poèmes (la Belle Journée, 1969 ; Écrit au couteau, 1993) et ses fictions (Une phrase pour ma mère, 1996) récusent la langue commune, la métissent et explorent sa dimension pulsionnelle. Il a fondé et dirigé la revue et collection TXT.