En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Giuseppe Prezzolini

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain italien (Pérouse 1882 – Lugano 1982).

Cofondateur des revues Il Leonardo et La Voce, mais résidant aux États-Unis, il nous livre dans ses essais littéraires et politiques une critique moderne de la culture contemporaine. Évoluant vers la foi (Dieu est un risque, 1969), il apporte dans son autobiographie (l'Italien inutile, 1954 ; Manifeste des conservateurs, 1972) les principes d'une pensée moderne conservatrice.