En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

A Presença

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Revue littéraire portugaise fondée et dirigée à Coïmbre par Branquinho da Fonseca, João Gaspar Simões et José Régio, autour de laquelle se constitua le second groupe moderniste. Son premier numéro parut en mars 1927, le dernier en février 1940. Elle se présentait comme « antilittéraire », opposant « littérature vivante » et « littérature livresque ». Miguel Torga et Edmundo de Bettencourt y collaborèrent au départ (jusqu'au nº 27), et Adolfo Casais Monteiro dans sa dernière phase. Dans la continuité d'Orpheu, Presença va affirmer l'importance de Fernando Pessoa et de Mário de Sá Carneiro et les situer par rapport aux mouvements rénovateurs de la littérature européenne. Elle sera d'ailleurs l'instrument de divulgation de nombreux écrivains européens, français surtout, tels que Proust, Apollinaire, Gide, Valéry. L'apparition de Novo Cancioneiro, qui véhiculait les propositions nouvelles de ce qui est devenu le néoréalisme, ne lui est pas étrangère.