En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Robert Poulet

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain belge de langue française (Liège 1893 – Marly-le-Roy 1989).

Ce journaliste de droite donna, en 1931, avec Handji, l'un des chefs-d'œuvre du réalisme magique de l'entre-deux-guerres. De la même veine sont Ténèbres (1934), l'Ange et les Dieux (1942) et Prélude à l'Apocalypse (1944). Accusé de collaboration, il fut condamné à mort en 1945, puis libéré en 1951. Il se consacra ensuite surtout à l'autobiographie, à la critique et à l'essai (J'accuse la bourgeoisie, 1978), restant fidèle à son extrémisme.